TC16 - Tennis Club du 16ème - Paris - Histoire du club

Flash Info

Pour les candidatures ADULTES, afin d'être membre sans leçons : Passer au club un matin de weekend si vous êtes intéressés.

Pour les candidatures d'école de tennis : encore quelques places Ados Garçons le mercredi après-midi. Voir dans "enseignement" puis "école de tennis".

Pour vous renseigner  01.45.25.72.72. Voir auparavant les articles.

Histoire du TC16

HISTOIRE DU TENNIS CLUB DU SEIZIEME


1ère  PARTIE : LES QUATRE PREMIERES DECENNIES : 1931 à 1973

ecusson

L'écusson du F.A.16 (Foyer Athlétique du 16ème)

 

Début de l'histoire : 1931
La Mairie du 16ème, en accord avec la Ville de Paris, décida de construire au début des années 30, à côté du Parc des Princes, un stade municipal multisports (football avec tribunes, courts de tennis, basket, volley, pétanque, plateau d'éducation physique...).
Les terrains de tennis seront mis à la disposition de différentes sociétés sportives et de lycées ou écoles comme St Jean de Passy, moyennant une redevance qui était relativement importante pour l'époque.
L'ensemble avait son entrée située au 2 avenue de la Porte de St Cloud (au niveau du GoSport actuel) et s'étendait jusqu'au Parc des Princes.
Ces sociétés et établissements d'enseignement n'ayant pas de grandes possibilités financières, la Ville de Paris, qui avait déjà engagé les travaux (stade de football avec une importante tribune, 6 courts de tennis etc.), chercha une personne capable de créer un club.
M Jacques Hannebique, faisant partie de la Commission de l'Office Municipal des Sports, poussé par une quinzaine de jeunes gens de province qui terminaient leurs études à Paris (tous bons joueurs de tennis), accepta de prendre en charge la partie Tennis.
Les modalités étaient les suivantes :
-La totalité des cotisations était versée à la Mairie. M Chaply les recueillait et les versait aux Parcs et Jardins de la Ville de Paris qui assurait l'entretien et la réfection des courts.

-Seuls les droits d'entrée restaient la propriété du club. Ces sommes servaient à payer le professeur de tennis, les balles, les déplacements d'équipe...
Le FA 16 (Foyer Athlétique du 16ème) était le nom de tout l'ensemble sportif de 1931 jusqu'à la guerre.
En 1938, la section Tennis du FA 16, dont le président était Jacques Hannebique, comptait environ 300 membres. Le FA 16, partie Tennis, changea de nom et de système à partir de 1942/1943. Appelé d'abord «Association sportive du Tennis Club du seizième », puis, plus simplement, « Tennis Club du Seizième », le club paiera les courts à la Ville de Paris (locations horaires) mais gardera la totalité des cotisations. Chaque année, pendant 25 ans, il fallait renégocier le nombre total d'heures de locations des courts y compris celles du mur d'entrainement.

Ci-dessous : extrait du premier compte-rendu du Comité de l'Association Sportive du Tennis Club du Seizième (novembre 1942)

livre debut

Avant 1945, il y avait 6 terrains (dont 4 terres battues). Durant la guerre, malgré les difficultés, la vie sportive au TC16 s'est poursuivie. Le stade a même connu un bombardement en septembre 1943 ne faisant que des dégâts matériels. Vu la rareté et le coût des balles, le Comité avait créé une « Commission de Répartition des Balles ». Quelques balles neuves ou usagées étaient attribuées à certains joueurs, aux compétiteurs et également à ceux qui, comme les arbitres bénévoles, rendaient des services au club.
Il a été décidé à partir de la fin de la guerre d'apporter plusieurs améliorations : une terre battue et un terrain en dur supplémentaires, reculs plus importants sur les courts, un mur d'entrainement, construction d'un petit clubhouse près des courts, douches chaudes, buvette, location d'un court couvert pour les entrainements d'hiver etc. Les vestiaires avec ses 60 casiers et les douches se trouvaient dans le sous-sol des tribunes de football. Dans les années 60, un espace jeux de cartes était situé au premier étage de la maison du gardien à l'entrée du stade.
La première école de tennis fut créée en 1949 pour les juniors ne jouant pas en équipe (3 heures chaque jeudi avec M. Roux). Les entrainements d'équipes et des meilleurs juniors, les cours particuliers et les cours d'éducation physique existaient bien avant.
Enfin, ce n'est qu'en 1958 que les périodes de jeu pour les membres passèrent d'1/2 heure à 3/4 d'heure pour les simples comme pour les doubles. (au lieu d' 1/2 heure en simple et d'une heure en double). Pour réserver un terrain, le joueur était obligé de venir sur place et d'accrocher une médaille à son nom sur un tableau à proximité des courts. Il fallait avoir 12 ans pour être membre actif.

Photo ci-dessous : Futur membre assis dans l'allée centrale.

YDYD

Le Comité (composé de membres bénévoles du club) s'est réuni de nombreuses fois. De la fin de l'année 1942 jusqu'au début 1973 (site actuel), en 30 ans, le Comité s'est réuni 225 fois (près de 350 pages de rapports). Il faut dire que le club a connu des difficultés de taille : la période de la guerre et des années qui ont suivi qui n'a pas été facile et deux déménagements. Les présidents du club ont dû d'ailleurs batailler dur pour empêcher la disparition pure et simple du club.

 

Evolution du nombre de membres :
1938 : environ 300 membres.
1948 : 310 membres actifs (dont 49 juniors) + 34 membres honoraires.
1957 : 340 actifs (dont 78 juniors) + 58 membres honoraires. 33 classés.
1961 : 366 actifs (dont 87 juniors) + 112 membres honoraires. 29 classés.
1965 : 423 actifs (dont 97 juniors) + 121 membres honoraires.
1967 : 369 actifs (dont 91 juniors) + 115 membres honoraires. Sur les 369 actifs : 177 Hommes, 101 Dames et 91 Juniors. 25 joueurs (18 hommes et 7 femmes) étaient classés en 2ème ou 3ème série ; le classement commençait alors à 30. La quatrième série n'existait pas. En effet, le classement à 30/1 n'a été créé qu'en 1977.
A noter que les membres honoraires étaient principalement des joueurs de pétanque ou de bridge.
Aujourd'hui en 2013, il reste encore 7 membres actifs qui étaient déjà cotisants en 1967, c'est-à-dire juste avant notre premier déménagement, suite à la construction du boulevard périphérique au niveau du Parc des Princes et de la Porte de Saint-Cloud.

allee centre

Ci-dessus : 1964, allée centrale avec en arrière-plan le stade de football. Emplacement actuel du Boulevard périphérique Porte de St Cloud. L'entrée du stade était située au fond à droite au-delà du stade de football au 2 avenue de la Porte de St Cloud.

Tarifs en 1968 :
Membre adulte : 160 F (environ 25 euros) Junior : 80 F
Droit d'entrée : 180 F (90 F pour les Jeunes).
Membre Honoraire : 30 F

La compétition :

inauguration

Ci-dessus : Les joueurs du club sur le stade de football la première année en 1931. Derrière les joueurs, les courts de tennis. Au fond à gauche, l'ancien Parc des Princes. Au premier plan, au centre, le meilleur joueur classé 15/2. Au fond à droite, l'école de la rue des Princes.

La première année, en 1931, l'équipe masculine était composée de deux 15/2 et de plusieurs non-classés (quatrième division du Championnat de Paris). Le Baron Bic joua en équipe première vers 1935.
En 1939, l'équipe première était en première division du championnat de Paris avec un joueur à 2/6, un autre à 3/6 et trois joueurs à 5/6. La même année, l'équipe féminine avait des joueuses classées en seconde série entre 4/6 et 15.

Ce n'est que quelques années plus tard, après la guerre (à partir de 1948), que l'équipe masculine est montée en championnat de France. Comme très bons joueurs, on pouvait citer Walter classé moins 15 et les frères Simbozel aux alentours de zéro. Quand on avait à l'époque de tels classements, on était largement dans les 100 meilleurs français.

Ci-dessous : Les équipes du club en déplacement à Clermont en 1936. Tous les joueurs portent l'écusson du F.A.16 . Au fond, avec la cigarette, le président Jacques Hannebique.

joueurs clermont

Le premier Open eut lieu en 1936. Cet Open se déroula chaque année, courant juin, jusqu'à la guerre. Il fut au départ limité à 2/6. Le premier vainqueur se nommait Blond (classé 2/6). On disputait également des épreuves de doubles.

L'Open reprendra en 1946 chez les Hommes et en 1947 chez les Dames, toujours fin juin, sans limite de classement, avec quelques vainqueurs ou finalistes connus : George Deniau en 1953, Pierre Barthes en 1959 ; plus récemment, Edouard Roger-Vasselin fut finaliste contre Frédéric Petitjean du TC16 en 2001 ; à noter que Fabrice Santoro a atteint en 1987, à 14 ans 1/2, la demi-finale. Chez les Dames, Amélie Cocheteux a remporté l'épreuve ainsi que Virginie Razzano, alors âgée de 15 ans, en 1998. Voir la liste de tous les vainqueurs et finalistes depuis 1946 sur le site. (catégorie Compétitions)
En 1949, 229 joueurs et joueuses étaient engagés dans l'Open. En 1965 : ils étaient 391.

Ci-dessous : Joueurs du club en 1965 avec, sur la première photo, Robert Challier, 3ème à partir de la gauche. Le Parc des Princes est à gauche. Au fond, l'école de la rue des Princes.

joueurs club

 

 

ancienclub

 

 

NOUVEAUX SITES :
Au bout de 35 ans, en 1968, le TC16 fut contraint de déménager en raison de la construction du boulevard périphérique et, dans un premier temps (1968 à 1972), le stade se trouvait près de la Seine au 34 Quai du Point du Jour (juste à côté de la Tour TF1 qui n'existait bien sûr pas à l'époque). On comptait cinq terrains (4 terres battues et un quick), un mur d'entraînement, un espace pétanque, des vestiaires, bureau, salle de réunion-bar et une réserve. A noter que, depuis 1968, le numéro de téléphone est resté inchangé. (525.72.72)

Depuis 1973, nous sommes installés sur le site actuel au 15 avenue du Général Clavery, après avoir fait un échange avec le Tennis Club de Paris.
En effet, le TCP qui se trouvait coupé en deux par le boulevard périphérique nous céda cette année-là, après deux années de négociations, en échange de nos cinq terrains, ses huit courts de tennis côté Clavery (un terrain en dur supplémentaire se trouvait sur l'emplacement actuel du mini-tennis et du restaurant). Les négociations portaient sur la transformation d'une terre battue en « dur », sur des travaux dans le club-house (incluant un endroit pour la petite restauration, salle de bridge etc.) avec agrandissement du bâtiment sur le terrain en dur qui n'était d'ailleurs pas praticable à l'époque et surtout, et c'était la priorité numéro 1, l'édification d'un mur antibruit. Ce mur d'environ 120 mètres sera mis en place par la Voirie et a été largement financé par la Ville de Paris. Evidemment, il n'y avait pas encore de courts couverts au TC16, les deux premiers courts couverts datant de 1975.
M. Robert Challier, comme il le faisait déjà depuis quatre ans, s'occupait de l'organisation, de l'encaissement des cotisations, de la surveillance et de l'animation. M. Akli Baali, le gardien, avait en charge l'entretien général (courts et jardins, bâtiment) et un barman a été recruté.

 2ème  PARTIE  :  LE  TC16  DE  1973  à  2014

 

ancien batiment

Photo ci-dessus : l'ancien bâtiment qui n'avait pas d'étage en 1976 au 15 avenue du général Clavery. (site actuel)

 

Evolution des infrastructures :

En 1973, première année avenue du Général Clavery (site actuel), le bâtiment qui n’avait pas d’étage était composé d’un restaurant et d’une petite cuisine, de deux vestiaires, d’un logement pour le gardien, d’un bureau et d’une salle de jeux.

En 1992, le Comité, dont le président était Gérard Cédon, décida de démolir la moitié du bâtiment et de réaménager le reste. Ont été construits un nouveau restaurant, plus spacieux et moderne, ainsi que deux salles de cuisine et, au dessus, un très grand espace qui, dans un premier temps, était dédié aux jeux de cartes, de dés ou d’échecs. On y trouvait  même un billard français. Au rez-de-chaussée, les bureaux ont pris la place de l’ancienne salle de jeux et les vestiaires dames ont été entièrement rénovés. Le nouveau clubhouse était ouvert au printemps 1993.

Photo ci-dessous : le 1er étage fin des années 90 (salle de jeux).

 

etage

 

Plus tard, le premier étage a été divisé en trois : salle polyvalente à dominante gym, salle de musculation (2002) et salle de TV. Photo ci-dessous : le bâtiment avec l'étage depuis 1993.

 

clubhouse

 

Le parking, qui a été ouvert à partir de 1998, était auparavant l’emplacement des joueurs de pétanque, tous membres du club et, pour la plupart, tennismen. Il était primordial d’ouvrir cet espace pour le parking car cela devenait impossible de se garer dans le quartier. Ce parking a été en partie pavé fin 2004.

A noter que la pétanque sur l'emplacement actuel du parking existait avant la guerre alors que cette partie du stade n'appartenait ni au TCP ni au TC16. Voir les deux photos de 1934 en fin d'article.

 

Photo ci-dessous : le club en 1977.

 court4ancien

 

En ce qui concerne les terrains de tennis, voici les grandes étapes :

     -    1975 : couverture des courts 1 et 2.

    -    1977 : sur les courts 1 et 2, pose des structures « toiles sur bois ».

     -    1988 : couverture du court n°3.

 -     Fin 1999 : couverture des courts 4 et 5. Inauguration de cette structure double le 23 novembre 1999. (Photo ci-dessous en 1999, le jour de l'inauguration : à gauche, Christian Bimes, président de la FFT, Patrick Flodrops, président du club, et à droite en veste rouge, Jean-Pierre Ficot, vice-président du TC16.)

 

3equipe

 

-      Tempête de décembre 1999 : la bulle double qui venait d’être inaugurée a été entièrement détruite ainsi que la bulle n°3. Le TC16 fut l’un des 20 clubs les plus sinistrés de France : en plus des bulles, les grillages ont été « pliés » et une douzaine de peupliers déracinés. Cependant, le club n’a pas pour autant fermé ses portes : les tranches horaires de jeu sont devenues des tranches de 45 minutes pour faire jouer tout le monde, les écoles de tennis ont été maintenues. Tout est à peu près rentré dans l’ordre assez rapidement à partir du début février 2000.

-      Octobre 2000 : la bulle double devient « bulle triple » avec la couverture du court 6.

-      2002 : réaménagement du fond du club  avec la création d’un court intermédiaire de 25 m sur 13 (le court n°8) à destination des enfants, et reconstruction d’un mur d’entraînement.

-      2002 : travaux importants aux alentours du restaurant et devant les courts 3 et 4, avec les deux nouveaux courts de mini tennis aux normes FFT.

-      2003 : éclairages d’été sur les courts 4/5/6.

-      Fin 2009 : transformation du quick (terrain n°7) en terre battue, puis couverture de ce court et du court intermédiaire.

-      Automne 2011 : gros travaux sur les structures des courts 1 et 2 avec pose de doubles toiles neuves, réparation de tous les arceaux en bois et nouveaux éclairages.

 

Compétitions au TC16 :

 

 marcelo

 

 Photo ci-dessus : julien Crévelier et Marcelo Pacheco, membres de l'équipe première.

Pendant les quatre dernières décennies (à deux ou trois exceptions près), les équipes premières masculines et féminines se sont toujours maintenues au niveau national entre la deuxième et la troisième division. L’arrivée de bons éléments, tous très proches de la première série, dont certains ont été formés au club, a permis de conserver ce niveau (Philippe Larfouillut, Denis Grozdanovitch aujourd’hui écrivain, Nicolas Renard, Horacio Pacheco n°34, puis son frère Marcelo, Rodolphe Mouveau, Laurence Thomas-Lanquet, Florence Boucard etc.).

A noter que les championnats de France par équipe étaient composés de 6 simples et de 3 doubles. A partir de 1991, on est passé à une formule réduite : 5 simples (puis 4 simples à partir de 2014) et 2 doubles. Les capitaines en 1991 étaient Hervé Deffontaine pour les Hommes et Jean-Jacques Crevelier pour les Dames.

 

 Les 8 photos ci-dessous : les équipes depuis 1978.

 

5equipe   8equipe
     
2equipe   equipemarcelo
     
1equipe   7equipe
     
4equipe   6equipe

 

En mai 1995, l’équipe masculine a manqué de peu l’accession à la  1ère division. En revanche, en 2010, l’équipe féminine est montée en Nationale 1B.

 

equpe fem ancien

Photo ci-dessus : l'équipe féminine en 2012.

Chez les Jeunes, le TC16 a aligné chaque année de nombreuses équipes dans le cadre des championnats de Paris avec parfois d’excellents résultats comme en 1995 (trois équipes jeunes championnes de Paris). Egalement des titres individuels ou de bons parcours comme en 1992 où 12 jeunes ont accédé au minimum en ¼ de finales des Championnats de Paris.

 

En 1995, à Carcassonne, les cadets (15/16 ans) ont obtenu le titre de champions de France par équipe. Cette équipe était composée de Frédéric Petitjean (16 ans, 2/6), Olivier Levant (16 ans, 3/6), Vincent Nenert (16 ans) et Julien Crévelier (15 ans).

 

Photo ci-desous : les jeunes espoirs du TC16 lors de l'inauguration de la bulle double en décembre 1999.

jeunes2ancien

Deux fois chez les Vétérans, en 1992 et en 1995, l’équipe des plus de 45 ans a terminé 4ème du Championnat de France. L’équipe était composée de Jean-Pierre Ficot (capitaine), Jean-Jacques Crévelier, Patrick Malosse, Denis Grozdanovitch et de Claude Tissot.

 

veterans

 

Photo ci-dessus, de gauche à droite : Jean-Pierre Ficot, Denis Grozdanovitch, Patrick Malosse, Jean-Jacques Crévelier et Claude Tissot. (1992)

 

Chez les Hommes, catégorie + de 35 ans, en 2014, nos joueurs se sont placés à la 4ème place française.

Enfin, depuis 2002, le TC16  au « Trophée Perrier » a souvent été classé parmi les 6 premiers clubs de Paris. En 2002, le club était 4ème, puis 3ème en 2005, 5ème en 2009, 4ème en 2010, 3ème en 2014. Ce trophée tient compte des résultats des licenciés jeunes et adultes.

L’Open du TC16, qui a débuté en 1935, a toujours connu un grand succès au fil des années ainsi que le tournoi interne. Voir l’article « Palmarès Open » pour avoir la liste complète de tous les vainqueurs depuis 1946.

Par ailleurs, pendant des années au moment de Roland Garros, le club a prêté ses terrains pour les entraînements des plus grands  champions de tennis comme Ilie Nastase, Ivan Lendl n°1, Hewitt n°1, Kucera  n°7 entraîné par Mecir, Coria n°3, K. Clijsters n°1, Dementieva etc.

D’autre part, l’équipe de la Fed Cup (Mauresmo, Razzano, Golovin) s’est entraînée sur nos courts couverts les deux jours précédant la finale de la Fed Cup qui a eu lieu à Roland Garros.

Pendant longtemps, le TC16 était inscrit dans un championnat de football réunissant une cinquantaine de clubs de tennis de la région parisienne. (voir photo ci-dessous datant de 1981)

Le TC16 a remporté deux fois le titre.

 

foot tc16

    

     Enfin, le pingpong, qui a quasiment toujours existé depuis des dizaines d’années (la table actuelle date de 2000), attire toujours de nombreux joueurs.

Evolution du nombre de membres :

-      1973 : 480 actifs et 78 membres honoraires.

-         1977 : 503 actifs dont 84 juniors  (il n’y avait que deux courts couverts), plus 125 membres honoraires (joueurs de carte, de pétanque etc.).

-         1993 : 522 licenciés dont 184 juniors.

-         2002 : 800 membres.

-         2006 : 924 membres.

-         2014 : environ 1000 membres dont 400 jeunes de 5 à 16 ans en école de tennis ou au centre de compétition.

    publicancien

En 1999, en nombre de licenciés, le TC16 se plaçait à la 10ème place de la Ligue de Paris et à la 60ème française sur environ 10 000 clubs.

Cette augmentation du nombre de membres a été rendue possible pour les raisons suivantes :

1-     Couverture progressive de tous les terrains.

2-     Transformation du quick en terre battue.

3-     Réforme des tarifs depuis 1999 : Droit d’entrée supprimé, tarifs plus attractifs pour les couples et pour les jeunes de moins de trente ans.

4-     Développement de l’école de tennis (40 à l’école de tennis en 1984 ; 125 en 1992 ; 324 en 2014).

5-     Système de réservations par téléphone et possibilité de réserver à l’avance une fois par semaine.

6-     Aide accrue dans la recherche de partenaires.

7-     Temps de jeu passant de ¾ d’heure à une heure.

8-     Diminution du nombre d’heures de terrains réservés pour les équipes et leurs compétitions.

 

Les 9 présidents du TC16 :
De 1931 à 1944 : Jacques Hannebique (1888-1944)
De 1944 à 1947 : M. Baudran.
De 1947 à 1977 : Roger Pillot (30 ans de présidence)
De 1977 à 1986 : Jacques Marty (1923-2016)
De 1986 à 1995 : Gérard Cédon
De 1995 à 1996 : Jacques Roux.
De 1996 à 2001 : Patrick Flodrops
De 2001 à 2013 : Didier Leick
Depuis 2013 : Franck Bermond.

livre fin

Dernier point d'histoire : dans les années 30, avant que le TCP puis le TC16 occupent l'espace derrière les courts 1/2 et 3 (tout le parking actuel), existait un "boulodrome" (le boulodrome du stade municipal rue du général Clavery).

 

Photo ci-dessous : "Les Amis de la Boule Ferrée" (1934) qui sont tous pris en photo au niveau de la sortie actuelle du club. On reconnait l'immeuble qui se trouve derrière eux.

 

petanque foule

Photo ci-dessous : En 1934, joueurs du "boulodrome". Sur la gauche, les immeubles de l'avenue du général Clavery. On remarque aussi, au centre de la photo, le petit bâtiment, où se trouvent actuellement les bureaux et les vestiaires. Tout cet espace est occupé aujourd'hui par le parking et par l'arrière des courts 1/2 et 3.

petanque ancien

 


 

Septembre 2017

Premier jour de l'école de tennis : Lundi 11 septembre.

Octobre 2017

Dimanche 1er octobre :

Nouvelle année tennistique (1er octobre 2017-1er octobre 2018).

Mi-octobre : couverture des terrains 4/5/6.

 
tc16 Tennis Club du 16e - TC16
15 avenue du Général Clavery
75016 Paris
+33 1 45 25 72 72

Soutenir le Tennis Club du TC16

Depuis quelques années, un certain nombre d'entreprises contribuent au développement du projet sportif du club en apportant une aide financière. Si, comme elles, vous souhaitez et pouvez aider le TC16, rejoignez notre "club des partenaires" et n'hésitez pas à contacter Hervé Deffontaine au club par téléphone (01.45.25.72.72) ou par mail (herve.deffontaine [@] tc16.fr).

• challenges • Credit Mutuel • Cuisinella •  FFT • GroupeFGDesign

Head • Jardin victoria • joffeetassocies  • ligue paris tennis   • Tennis pro

 

GOKELAERE